Header Ads

Un regard francophone sur l'America's team

Marché des Free agents : Trois jours décisifs pour Dallas

Cette intersaison nous a appris qu'il fallait s'attendre à l'inattendu plus que par le passé. Elle nous a aussi appris à savoir écrire des noms imprononçables, comme Nnamdi Asomugha. Tout l'été aura été de savoir lequel de ces noms s'ajouterait à l'effectif lors du marché des free agents, avant même que celui-ci ne commence.

Nous espérons que ce marché commence le lundi 25 juillet, comme rapporté, mais qui sait si cela va réellement arriver. Basé sur ce calendrier, les équipes auront a priori trois jours avant cette date pour négocier avec leur propres agents free potentiels.
Quoiqu'il en soit les cowboys devront se concentrer plus intensément sur ces trois jours que sur le réel début du marché des Free agents.

L'équipe a besoin de signer quelques nouveau joueurs, sans aucun doute. C'est le cas tous les ans et cette année aussi.

Mais soyons honnête les cowboys seront incapables de se battre pour la plupart des gros noms du marché, comme Asomugha. Il a peut-etre été en lien avec Rob Ryan et avec sa défense, mais il y a assez d'équipes avec 30M$ ou 60M$ sous le salary cap qui seront à même de proposer un contrat prolifique.

Dallas ferait une belle destination pour certains joueurs, c'est sûr, mais c'est l'argent qui parle. Comme toujours. Et dans le cas d'une équipe comme tampa bay, qui possède une masse salariale de 59M$ en dessous du salary cap, l'argent va raisonner aux oreilles de certains joueurs.

Pendant ce temps, les cowboys iront vers une autre route. Ils vont retravailler les contrats existants et probablement se séparer de gros contrats juste pour atteindre le salary cap, qui fera son retour en NFL aux alentours de 120M$.

Il apparaît que les cowboys seront à environ 15-20 M$ au dessus de la barre, une fois que le nouveau CBA sera signé. C'est exactement le contraire pour d'autres équipes qui seront prêtes à ouvrir le chéquier. Les cowboys pendant ce temps, devront dégraisser leur masse salariale.

Retravailler certains contrats de joueurs 

Dégraisser ou réorganiser leurs contrats avec certains joueurs. Si ils retravaillent quelques contrats avec des joueurs comme DeMarcus Ware, Tony Romo et Miles Austin ce serait un moyen rapide de passer sous la barre. Ces joueurs ont d'ores et déjà indiqué qu'ils étaient prêt à le faire.
Peut-être pas la façon de voir à plus long terme qu'il soit, mais une option après tout.

Ce genres de choses seront discutées une fois la période de négociations ouverte, qui pourrait être ce vendredi, si on suppose que joueurs et la ligue se mettent d'accord ce jeudi.

Ainsi, ces trois jours précédents le marché des free agents, sont plus importants que tout le reste. Car ils déterminerons la suite des évènements du marché pour les cowboys, et tout commence avec la cas Doug Free.

Quelle équipe dans la NFL n'aurait pas besoin d'un Left Tackle en devenir qui pourrait jouer encore 10 ans ? Les cowboys le veulent certainement, mais sont ils prêt à mettre autant d'argent que certaines équipes pourraient proposer ?

A la place de Free et de son agent, je pense qu'il est sensé d'attendre de voir ce que le marché est prêt à mettre sur le papier. Evidemment, les cowboys devront adoucir l'affaire avant çà...

le faire signer dans ces trois jours

Et c'est une habile affaire à traiter qu'est ce contrat. Les cowboys ont été confronté à cela avec Romo et Austin récemment. Est ce que tu paies les joueurs pour ce qu'ils ont produit, ou pour ce qu'on attend d'eux ?
Evidemment dans le cas de Free il faut envisager les deux. Puisque que dans les 31 autres équipes de la NFL, une sera prête à le faire.
Les cowboys savent qu'un contrat exorbitant l'attendra sur la table d'un manager. Donc si les cowboys veulent vraiment Free, ils ont intérêt à le faire signer dans ces trois jours.

C'est un peu différent pour les defensive ends, et encore. La différence est la présence d'options possibles. Si Stephen Bowen n'est pas re-signé, alors Jason Hatcher le sera probablement, et Marcus Spears peut également être engagé à nouveau. Il faut donc s'attendre que deux de ces trois joueurs restent cowboys la saison prochaine.

Encore une fois ces discussions peuvent être conclues dans cette fenêtre de trois jours.

N'oublions pas non plus Gerald Sensabough, qui sera un des meilleurs safety du marché. Si on lit entre les lignes de ces interviews (voir notre article précédent : ici) il se peut qu'il rejoigne son ancien head coach et coordinateur défensif chez les cowboys Wade Philips, aujourd'hui coordinateur défensif des Houston Texans.


En résumé si les cowboys sont capable de signer Free rapidement dans cette fenêtre de 72 heures, ils sauront alors combien combien d'argent ils ont alloué pour ce faire. Et, en fonction de cela ils sauront alors combien d'autres acquisitions ils peuvent réaliser, et de combien de joueurs devraient-ils se séparer. Mais s'il ne signe pas Free dans ce temps là, ils pourraient alors se retrouver à opérer dans le flou.

Il est le premier domino. Et si il ne tombe pas, alors que se passera-t-il ensuite ? Est ce que les cowboys seront capable de se tourner vers un autre vétéran ? Un scenario contrariant pour les cowboys mais avantageux pour Free, qui pourrait bénéficier du fait que le marché sera très court cette année.
Il sait que les cowboys seront dans une course pour réorganiser l'équipe. Et après avoir excellé au poste de Left Tackle la saison denrière, il est conscient qu'il est une pièce importante du puzzle. En fait probablement la plus grosse.

Le marché des free agent est toujours un moment important pour les équipe. Mais ces trois jours qui précèderont l'ouverture du marché seront alors décisifs pour l'avenir des cowboys.   


Sources : Dallascowboys.com; DMN

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.