Header Ads

Gerald Sensabaugh : un camp d'entrainement «affreux» responsable du très mauvais début de saison

Sensabaugh a établit son record en carrière de 5 interceptions la saison dernière
Gerald Sensabaugh a dit qu'un «affreux» camp d'entraînement l'été dernier avait sa part de responsabilité dans leur départ à 7 défaites et 1 victoire en 2010.

Et le safety, qui sera free agent dès le levé du lockout, d'ajouter que le licenciement de Wade Philips et la promotion de Jason Garett en tant que head coach n'était pas la raison pour laquelle Dallas avait gagné 5 de ses 8 derniers matchs.

«Cà n'a rien avoir avec le départ de Philips ou l'arrivée de Garett» disait Sensabough sur NFL radio. «Je ne sais pas, peut-être que les gars étaient un peu fatigués. Le camp d'entrainement était affreux pour ainsi dire. On a fait deux camps. Nous sommes allés à San Antonio, avons fait une semaine à Dallas, nous sommes allés ensuite à Oxnard en Californie, et nous avons démarré vraiment lentement. Et çà s'est vu sur nos 6 premiers matchs.»

Sensabough ajoute ensuite : «Mais je ne dis pas çà pour s'en servir comme une excuse, car nous sommes des professionnels et nous savons comment faire notre bouleau. Mais je pense qu'il y avait beaucoup de gars plus jeunes dans cette équipe, vous comptez sur beaucoup de rookie qui doivent se préparer et jouer, et je suppose que pas mal de gars n'ont pas été capable de faire cette transition aussi facilement que par le passé.»

Étant free agent, Sensebaugh se doit de prendre toutes les précautions lors de sa préparation. Il n'a pas pris part dans les entraînements organisés par les joueurs. Au lieu de çà il s'est entrainé tout seul.

«tu doit faire face à d'énormes obligations pendant ta préparation, parce que si tu te fais mal, tu n'a pas de préparateur physique à disposition.» dit-il. «Il faut faire très attention quand tu travailles comme çà. Il y a pas mal de mauvaises choses qui peuvent arriver quand tu t'entraines alors que ton job n'est pas en sécurité.»

Le defensive back des cowboys pourrait accepter une proposition lorsque le marché des free agent débutera. Pourtant, Sensabough, qui a admis être prêt à jouer avec n'importe quelle équipe de la ligue, ne pense pas que le cornerback Asomugha soit un besoin majeur pour l'équipe.

«Je pense qu'au niveau de la position des cornerback les joueurs présents sont très solide.» Disait-il. «Si vous apportez Nnamdi en plus, qu'est ce que vous faites avec Tenrence (Newman) et Mike Jenkins? Orlando Scandrick, est un corner avec le potentiel d'un titulaire aussi. Tu aurais alors 4 corners presque numéro 1, si tu prends Nnamdi.»

Ce qu'on peut retenir de cette sortie c'est que Sensabough ne veut se fermer aucune porte. Il ne veux pas froisser avec Wade Philips et l'accuser de l'échec de la saison dernière. On peut penser qu'il ne veut surtout pas se fermer la porte d'un appel de se dernier à rejoindre la défense des Houston Texans, aujourd'hui entrainé par Philips. Une défense qui comme les cowboys a beaucoup peiné sur sa secondary, et qui pourrait donc avoir besoin d'un safety...
Le fait qu'il n'ait pas participé au entrainements organisés par les joueurs, n'est aucunement un signe. Cela est tout à fait logique pour un free-agent (donc sans contrat) d'éviter tout prise de risque de blessures.

Ensuite, et il a certainement raison, il pointe du doigt le camp d'entraînement alambiqué et ponctué de voyages trop fréquents. Les cowboys semblent toujours avoir du mal a comprendre la raison de leur échec du début de la saison dernière.
Souhaitons en tout cas que le camp d'entraînement soit fait de plus de travail, et de moins de déplacements. Le lock-out pourrait d'ailleurs contraindre les cowboys à effectuer leur camp d'entraînement seulement au Valley Ranch, leur terrain d'entrainement habituel. Un mal pour un bien ? 

Source : DMN

Aucun commentaire

Tous droits réservés Hugues Manetti et Maxime Bardot. Fourni par Blogger.